10 March 2019 10h / Bitcoin

Carte de crédit ou Wallet Bitcoin ?

Alors que vous lisez cet article, il y a de grandes chances pour que vous disposiez d’une carte de crédit dans votre portefeuille et que celle-ci se trouve être votre moyen de paiement quotidien. Depuis leur création, les cartes de crédit se sont démocratisées à grande vitesse, remplaçant progressivement une grande partie des paiements réalisés en liquide. Aujourd’hui tout est donc tracé et traçable avec ces cartes, elles représentent des sources de données importantes, c’est d’ailleurs sans doute ce qui a mené Apple à lancer sa propre carte de crédit courant 2019. Si les données et la protection des données personnelles sont un enjeu, le coût et l’efficacité des cartes de crédit en sont également. Bitcoin se positionne donc à court et moyen terme comme une alternative idéale aux cartes de crédit afin de réaliser des paiements. Observons ensemble quelques éléments de comparaison.

Tout d’abord, les cartes de crédit représentent un coût non négligeable, il faut compter de 30 à 50 euros de cotisation annuelle pour une carte basique permettant de réaliser des paiements en France et à l’international. Pour une carte haut de gamme, il faudra débourser de 90 à 350 euros annuels. De l’autre côté, le wallet Bitcoin qui permet de réaliser les paiements en Bitcoin est proposé de manière gratuite en passant par Keplerk. Si vous souhaitez disposer d’un wallet physique, la société française Ledger en propose aux alentours d’une centaine d’euros. Vous l’aurez compris, en ce qui concerne les coûts, l’avantage revient au Bitcoin grâce au système du “Wallet”.

Le Wallet Keplerk inclut dans l’application mobile vous permet notamment d’enregistrer les Bitcoins achetés chez votre buraliste vous offrant une expérience utilisateur ergonomique grâce à un design de dernière génération avec une prise en main simple et facilitée pour réaliser des transactions en Bitcoins. Envoyez et recevez de l’argent simplement et rapidement depuis votre mobile, que vous soyez en France ou dans n’importe quel pays étranger, le tout gratuitement sans frais de transactions. De plus, le wallet Keplerk vous permet d’envoyer des Bitcoins correspondants à des sommes en euros grâce à une conversion en temps réel selon les prix communiqués par la société Bitfinex, une des plateformes d’échanges les plus fiables du marché des cryptomonnaies.

Toujours en ce qui concerne les coûts, un autre élément à prendre en compte est celui des frais de transactions. En effet, lorsque vous réalisez des paiements par carte bancaire des frais sont ajoutés, ceux-ci sont souvent faibles en France, mais lorsque vous vous rendez à l’étranger ceux-ci peuvent exploser, ajoutant ainsi quelques euros à toutes vos transactions ou retraits d’argents dans les distributeurs de billets locaux. Lorsque tous les distributeurs étrangers vous demandent si vous acceptez de payer des frais de transactions allant jusqu’à 10% de la transaction, le sentiment n’est autre que d’être pris au piège. Et ceci n’est pas pire que de tout simplement se retrouver dans la situation où aucune de vos cartes (Visa ou MasterCard) ne fonctionne tout simplement pas avec les appareils des marchands locaux !

Enfin, certains pays demandent à disposer d’une carte de crédit spécifique concernant les locations, c’est notamment le cas aux États-Unis. Par exemple si vous souhaitez louer une voiture afin de partir dans un road trip, les conditions des loueurs locaux varient souvent des conditions auxquelles nous sommes habitués en France. Dans le cas d’un retour du véhicule dans une autre agence que celle de votre point de départ, les loueurs peuvent demander en guise de caution l’empreinte d’une carte de crédit spécifique, plus précisément une carte représentant une ligne de crédit, celle-ci est différente de nos cartes européennes, qui, même si nous les appelons communément carte de crédit, est considérée comme des cartes de débit dans certains pays (voir inscription débit en noir sur votre carte). Vous ne disposez pas d’une telle carte de crédit et c’est l’ensemble de votre voyage qui peut être remis en cause !

Toutes ces mésaventures liées à une non-optimisation du système international, un système encore opaque qui met en avant la défiance entre les acheteurs et les vendeurs tout en ne proposant pas de standards efficaces nous démontre une fois de plus l'intérêt d’une utilisation de Bitcoin dans les paiements au quotidien.

La plateforme d’échange Coinbase, une des principales plateformes d’échange de cryptomonnaie a souhaité créer un produit alliant la carte de crédit et le wallet Bitcoin. En commercialisant une carte Coinbase en partenariat avec la société Visa, l’objectif est de permettre aux détenteurs de Bitcoins de dépenser ses Bitcoins absolument partout dans le monde, dans n’importe quelle boutique physique ou en ligne. Si cela peut être vu comme une avancée, le fait même de passer par le système Visa entraînera des frais supplémentaires et le système Visa, bien que présent dans de nombreux pays n’est pas accepté par toutes les caisses des commerçants. Les wallets Bitcoins sont eux tous compatibles entre eux afin de réaliser des transactions. Une seule chose à faire pour envoyer des Bitcoins vers un autre wallet : sélectionner l’adresse du wallet sur lequel vous souhaitez envoyer des Bitcoins. Ainsi, s’il existe de plus en plus de possesseurs de Bitcoins dans le monde avec une adresse de wallet associée, un enjeu majeur pour que les wallets bitcoins outrepassent le système des cartes de crédit est que la majorité des commerçants se dote d’une adresse de wallet Bitcoin, ceci est actuellement très simple à faire pour ces derniers et cela ouvrirait la porte à une véritable révolution internationale de nos moyens de paiement.

Jasmine Sarda
Custom Service Manager

• Publié

Voir plus d'articles de cet auteur