8 November 2019 08h / bitcoin

La migration des fermes de minage Bitcoin chinoises

Un média chinois a récemment publié une étude complète afin d’expliquer pourquoi les fermes de minage de Bitcoin chinoises migrent vers le nord du pays. Leur analyse permet notamment de montrer que les fermes de minage se positionnent à des endroits stratégiques, là où le prix de l’électricité est le plus bas. Or dans le nord du pays, les sources d’électricité hydrauliques offrent des prix défiant toute concurrence au niveau mondial.

Les mineurs chinois se déplacent donc de plus en plus vers des régions proches de la Mongolie, mais en réalité de nombreux mineurs ou sociétés de minage ont décidé d’être nomades afin de bénéficier du meilleur prix en fonction de la saison des pluies qui influence grandement le prix de l’électricité.

En effet, lors de la saison des pluies, les mineurs de Bitcoin chinois peuvent bénéficier d’un prix défiant toute concurrence, on parle de 0,08 yuan ou l’équivalent de 0,01 euro par kilowatt/heure. Ces prix bas sont présents dans le sud du pays lors de la saison des pluies qui a lieu habituellement entre avril et octobre. En revanche, quand la saison humide touche à sa fin, les prix de l’électricité ont tendance à remonter, c’est alors que commence une véritable transhumance vers les régions du nord pour les fermes de minage. Concrètement, les fermes de minage déménagent leurs machines vers le nord, ceci n’est pas un mouvement aisé, en effet il s’agit le plus souvent de processeurs très puissants à la pointe de la technologie. De plus, ces processeurs sont fabriqués spécialement pour miner du Bitcoin, ils peuvent donc se montrer assez capricieux et donc difficilement transportables comme toute machine de haute technologie. Les fermes de minage disposent le plus souvent de plus de 1000 machines entreposées dans de grands hangars. C’est la disposition des machines dans les hangars qui fait penser à la disposition du bétail et c’est ainsi que le nom de « ferme » a été donné à ces espaces dédiés au minage. Pour rappel le minage est l’activité indispensable au bon fonctionnement du réseau Bitcoin, c’est cette activité qui permet d’assurer la validation des blocs et des transactions entre les utilisateurs grâce à la mise en en place d’une puissance de calcul énorme qui nécessite des centaines voire des milliers de machines high-tech.

La migration des fermes chinoises vers le nord du pays s’explique également par le fait que les gouvernements des provinces chinoises proches de la Mongolie ont décidé d’encadrer et de développer ces activités florissantes dans la région. Si autrefois les fermes de minage devaient se faire passer pour des sociétés de gestion de serveurs informatiques pour les solutions cloud, celles-ci sont maintenant accueillies à bras ouverts par les autorités.

Ainsi, l’activité de minage, à la source de la création des nouveaux bitcoins est une activité en pleine croissance, si elle se développe surtout en Chine du fait d’un prix de l’électricité parmi l’un des moins cher du monde. Autour de cette activité, c’est un véritable secteur économique à part entière qui voit le jour ! Affaire à suivre...

Teidy Gao
Custom Service Manager

• Publié

Voir plus d'articles de cet auteur