15/09/2020 - L'achat par virement bancaire est momentanément indisponible.

14 October 2019 13h / bitcoin

Pourquoi le Bitcoin domine de plus en plus ?

Selon les derniers chiffres de Coinmarketcap, organisme qui rassemble les données concernant le marché des cryptomonnaies, la dominance du Bitcoin par rapport aux autres cryptomonnaies (Altcoins) atteint en cette année 2019 des niveaux que l’on n’avait pas vus depuis 2017. En effet, la capitalisation du Bitcoin représente actuellement près de 70 % de la valorisation totale du marché des cryptomonnaies.

Cette situation s’explique notamment par le fait que le cours du Bitcoin a su conserver un niveau élevé, au-dessus des 10 000 dollars alors que dans le même temps les autres cryptomonnaies, même les importantes capitalisations comme Ethereum et Ripple, n’ont pas pu soutenir le même niveau de croissance.

Une étude récente du cabinet Arcane Research montre également que la dominance du Bitcoin sur les Altcoins pourrait en réalité être plus importante que ce que montrent les chiffres de Coinmarketcap. En effet selon leur étude, la dominance du Bitcoin sur le marché des cryptomonnaies se rapprocherait plutôt des 90 %. La capitalisation de Bitcoin représente actuellement 180 milliards de dollars, dans le même temps les grosses capitalisations du côté des altcoins représentent 20 milliards pour Ethereum, 11 milliards pour Ripple et 4,5 milliards pour Litecoin. Ainsi, plus les années passent, plus cela semble difficile pour les altcoins de constituer une réelle compétition au Bitcoin dans la course à la monnaie digitale de demain.

Cette dominance de Bitcoin marque-t-elle pour autant la fin des altcoins ? Les avis sur la question divergent. Selon l’étude Arcane, les chiffres, même s’ils semblent très parlants en faveur du Bitcoin ne signifient pas pour autant que les altcoins n’ont aucune utilité.

D’autres observateurs comme Max Keiser, un ancien trader de Wall Street, explique que la période de forte croissance des Altcoins que l’on peut identifier entre 2014 et 2017 est dorénavant bien terminée, peut-être à l’exception d’Ethereum qui a su prouver sa valeur dans le développement d’applications blockchain comme les contrats intelligents notamments. C’est pourquoi de nombreux observateurs jugent qu’il serait plus judicieux de ne plus inclure Ethereum dans la catégorie des Altcoins, celle-ci représenterait alors toutes les cryptomonnaies autres que Bitcoin et Ethereum.

Comment expliquer une telle dominance du Bitcoin sur les Altcoins ? De nombreux observateurs sur le marché expliquent que cela est notamment dû au climat économique d’incertitude actuel. En effet, plusieurs études analytiques du cours du Bitcoin montrent qu’il y a une corrélation forte entre l’augmentation des nationalismes et des guerres commerciales entre les pays et l’augmentation du cours du Bitcoin. Ce dernier agissant comme une réserve de valeur contre des marchés financiers internationaux à l’approche d’une crise internationale qui semble dorénavant inévitable. Alors que depuis début avril 2019 le cours du Bitcoin avait triplé pour passer en quelques semaines de 4000 dollars à presque 14 000 dollars pour ensuite revenir se stabiliser aux alentours des 10 000 dollars ; dans le même temps le cours des altcoins n’a pas suivi le même chemin à la hausse, en effet leurs cours ont globalement stagné voir chuté !

Certains observateurs financiers parlent même d’une bulle spéculative autour des altcoins qui aurait pris de l’ampleur avant d’exploser fin 2017. Cette période peut en effet être considérée comme une véritable bulle spéculative qui a vu voir naître de nombreuses cryptomonnaies. En 2017, pas un jour sans voir une nouvelle cryptomonnaie au travers d’une énième ICO qui promettait de révolutionner une industrie, un usage, une expérience. De nombreuses ICO menées lors de cette période se sont avérées être de véritables arnaques, comme Onecoin parmis tant d’autres projets qui ont accumulé beaucoup de financements contre des promesses de projets révolutionnaires. C’est ce qui a mené à l’existence aujourd’hui de centaines, voir de milliers de cryptomonnaies sur le marché. Toutes globalement portées par la forte médiatisation du Bitcoin qui à l’époque dépassé la barre des 10 000, 15000 puis 20 000 dollars !

En 2017, les cours de l’ensemble des cryptomonnaies ou presque prenaient le même format dans l’ombre du Bitcoin. Aujourd’hui, il est simple de voir que même les cryptomonnaies en lien direct avec le Bitcoin ne profitent plus des augmentations de son cours. Observons par exemple le Bitcoin Cash qui en 2019 a connu une baisse de son cours de 11 %, dans le même temps le Bitcoin SV a chuté de 40 %, le Bitcoin lui faisait pâlir ces altcoins en augmentant de 271 %. Ces évolutions de cours ont mené de nombreux observateurs tels que le président de Ted Rogers ainsi que Matt Hougan à déclarer que près de 90 % des altcoins pourraient perdre la quasi-totalité de leur valeur dans les années à venir pendant que Bitcoin continuera sa marche en avant.

Du côté des altcoins tous les espoirs se tournent vers Ethereum qui a démontré apporter de réelles innovations techniques pour le développement de la technologie blockchain au service des entreprises notamment. Il existe encore également quelques projets altcoins innovants comme ceux soutenus par la société Binance dont la cryptomonnaie démontre des augmentations de cours intéressantes.

Ainsi, lorsque vous achetez des Bitcoin chez votre buraliste via Keplerk vous vous assurez de bénéficier de la cryptomonnaie numéro un du marché. Autre qu’un moyen de paiement qui s’annonce comme révolutionnaire c’est également un véritable investissement qui pourra s’avérer lucratif dans le cadre d’une crise financière où il y a fort à parier que nombreux seront ceux qui se tourneront vers le Bitcoin en guise d’alternative à un système en pleine perte de confiance.

Teidy Gao
Custom Service Manager

• Publié

Voir plus d'articles de cet auteur