Logo de Keplerk

Keplerk Blog

Pourquoi les multinationales s’intéressent-elles au Bitcoin ?

Partagez moi

31 October 2019 06h / bitcoin

Pourquoi les multinationales s’intéressent-elles au Bitcoin ?

Le Bitcoin représente une forte opportunité de croissance pour les entreprises. Selon le PDG de Bitpay, c’est une innovation simple à mettre en place dans le sens où il suffit d’accepter le Bitcoin comme un moyen de paiement en ligne dans un premier temps. Une acceptation qui ouvre la porte sur une communauté valorisée à près de 800 milliards d’euros. Le Bitcoin est donc un bon moyen d’attirer de nouveaux consommateurs pour toutes les entreprises, de la start-up à la multinationale, cependant aujourd’hui, seules les grandes firmes internationales semblent s’intéresser de plus en plus à une acceptation du Bitcoin pour leurs ventes en ligne ou même pour leurs ventes physiques, alors, comment expliquer ce phénomène ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les start-ups spécialisées dans les technologies et qui développent leurs produits et services dans la Silicon Valley ne connaissent même pas comment fonctionne le Bitcoin. Dans le même temps de très grandes entreprises comme Microsoft, New Egg, ATT, et Avnet acceptent tout le Bitcoin.

Si le Bitcoin représente une opportunité de croissance pour leurs ventes, pourquoi toutes les entreprises ne l’acceptent-elles pas déjà ? La première réponse des start-ups est le fait d’être trop occupées à développer leur produit, ensuite, ils expliquent que cela serait trop complexe à gérer dans leur comptabilité. En réalité, ces réponses reposent donc sur une image d’un Bitcoin complexe à mettre en place et qui n’entre pas dans la comptabilité classique d’une entreprise, ce qui est faux, in fine avec un système de conversion, les entrées en Bitcoin peuvent être immédiatement converties en euro si besoin.

Dès lors, quel avantage pourrait réellement représenter une acceptation du Bitcoin ? Selon une étude récente du site Bitpay qui gère des transactions d’une valeur d’environ 1 milliard de dollars, 53 % des clients qui paient en Bitcoin sont de nouveaux clients. Ces nouveaux clients bénéficient d’un coût d’acquisition très faible, tant l’innovation d’accepter le Bitcoin est simple à mettre en œuvre et qu’une telle innovation aujourd’hui bénéficie d’une publicité immédiate auprès de la communauté Bitcoin. D’autre part, les coûts de transaction sont très faibles pour les commerçants également. Lorsque l’on compare Bitcoin aux modes de paiement par carte de crédit, ces derniers représentent jusqu’à 4 % de commission. Avec Bitcoin, ce sont donc facilement 4 % de marge supplémentaire. Par exemple, la compagnie aérienne Air Baltic qui accepte les paiements en carte de crédit et en Bitcoin met en place une commission de 5 euros sur les paiements en carte de crédit, en revanche, aucune charge supplémentaire pour payer en Bitcoin.

Quel type de consommateur peut-on toucher avec le Bitcoin comme moyen de paiement ? Les études marketing montrent que la communauté Bitcoin est composée à 80 pour cent d’hommes entre 15 et 45 ans. Ainsi, si la cible marketing est la même, c’est le jackpot.

Pourquoi les multinationales se montrent plus enclines à accepter le Bitcoin que les start-ups ? Les managers des grandes entreprises comme Microsoft et Newegg reconnaissent la proposition de valeur du Bitcoin, notamment pour des business qui ont des marges assez faibles comme le fournisseur de téléphonie AT&T. Cependant, la première interrogation pour ces entreprises est une question de réglementation, la demande passe donc par le département juridique qui étudie la possibilité d’accepter Bitcoin, or, comme ceci est complètement légal dans la majorité des pays du globe, l’acceptation de la cryptomonnaie est facilement mise en place.

En réalité, ce qui est assez étonnant est que les managers des grandes entreprises ne connaissent pas vraiment le Bitcoin pour la plupart. Ce sont des entreprises qui proposent des services d’accompagnement pour mettre en œuvre plus simplement l’acceptation du Bitcoin qui réalisent un grand travail de formation auprès des équipes internes en charge de l’implémentation de la nouvelle solution de paiement. Une fois que les managers en savent plus, certains achètent même leurs propres Bitcoins. De plus, les grandes entreprises bénéficient d’une importante publicité sur tous les sites d’information de la communauté Bitcoin et cryptomonnaie très attentive à ces annonces. Pour ces multinationales il existe donc un avantage important à proposer l’option de paiement en cryptomonnaie, mais pour être mis en place cela nécessite de former les managers et les équipes afin que ceux-ci comprennent ce qu’est le Bitcoin et comment il fonctionne.

Un bon exemple est celui d’AT&T, le plus grand opérateur de téléphonie américain accepte les paiements en Bitcoin depuis 1 an et demi maintenant. Les managers ont tout simplement expliqué qu’au final, au moment de mettre en place cette innovation, ils ont observé tant les avantages que les inconvénients ; or, le Bitcoin permet des transactions plus rapides et avec moins de frais de transactions que les cartes de crédit, de plus le système fonctionne de manière internationale. Le choix d’AT&T a également permis à d’autres grandes entreprises de sauter le pas.

Avnet, la 3e plus grande entreprise technologique américaine derrière Microsoft et Dell, a mis en place les paiements en Bitcoin afin d’éviter les importants frais de transaction lors des paiements internationaux. En effet, Avnet est amenée à vendre des solutions qui représentent parfois des transactions à plusieurs millions de dollars, les 2 % de commission prise par les banques lors de ces transactions sont redoutés par les managers. Les banques restent d’ailleurs très opaques sur ces frais supplémentaires.

Ainsi, les multinationales prennent de l’avance sur les start-ups au sujet de l’acceptation du Bitcoin, les raisons sont multiples à ce phénomène : plus de temps, une recherche d’innovation plus organisée et des intérêts internationaux poussent les managers de ces grandes entreprises à accepter les paiements en Bitcoin.

Jasmine Sarda
Custom Service Manager

• Publié

Voir plus d'articles de cet auteur