19 July 2019 13h / Lightning

Qu’est-ce que le réseau Lightning de Bitcoin ?

Le nouveau réseau Lightning de Bitcoin, « réseau éclair » en français permet d’augmenter la rapidité des transactions effectuées sur la technologie blockchain de Bitcoin. Il permet de réaliser des transactions, comme son nom l’indique, à la vitesse de l’éclair. Ainsi, le développement de cette nouvelle technologie permet au Bitcoin de conserver une place de leader technologique dans l’univers des cryptomonnaies. C’est également une transition technique essentielle à une adoption générale du Bitcoin et plus globalement de la technologie blockchain.

Avant la mise en place du lightning network, le problème était le suivant : si je devais vous envoyer des bitcoins sur votre portefeuille, une transaction aurait pu prendre quelques heures afin d’être validée et ce ne serait qu’après ces quelques heures que vous recevriez les bitcoins dans votre portefeuille. Bien que ce système soit d’une plus grande efficacité que les virements bancaires, ce temps de latence n’est toutefois pas acceptable pour une adoption globale de la technologie Bitcoin. En effet, impossible d’imaginer un commerçant attendre plusieurs heures pour savoir si vous pouvez acheter vos courses de la semaine.

Le réseau lightning constitue donc une solution pour atteindre l’objectif de la transaction instantanée pour le Bitcoin. Essayons déjà de mieux comprendre la source du problème du temps de transaction. Un bloc contient plusieurs informations : celles de l’expéditeur, celles du destinataire, la quantité de Bitcoin à transférer et enfin un coût de transaction. Les données liées à la quantité, aux expéditeurs et destinataires ne prennent qu’environ 10 minutes à être validées. Le temps de transaction plus important est dû à la dernière donnée, celle du coût de transaction, car elle permet d’inciter les mineurs à intégrer votre transaction dans un bloc plus rapidement en fonction du pourcentage supplémentaire que vous souhaitez donner. Ces coûts sont relativement bas, mais peuvent augmenter lors des pics de transaction Bitcoin. C’est ce qui fait que les délais de validation de blocs peuvent augmenter de quelques heures à parfois quelques jours

Concrètement, qu’est-ce que le réseau Lightning ?

Le réseau lightning repose sur l’idée selon laquelle toutes les transactions ne nécessitent pas une inscription immédiate sur la blockchain. Le canal de paiement en est à l’origine. Celui-ci peut s’ouvrir entre deux personnes pour réaliser des transactions sur la blockchain, moyennant une première transaction à l’ouverture du canal et une transaction sur la blockchain à la fermeture du canal. Entre ces deux actions, l’ensemble des transactions réalisées entre les deux individus sur le canal de paiement seront inscrites en dehors de la blockchain.

Comment fonctionnent les canaux de paiement ?

Afin de mieux comprendre, utilisons un exemple simple avec des personnes A et B. Afin d’ouvrir un canal de paiement, les deux personnes A et B doivent déposer le même montant dans une transaction initiale qui servira aux échanges réalisés entre les 2 personnes. Cette transaction initiale crée comme un « coffre-fort » qui servira à conserver l’ensemble des transactions réalisées entre A et B jusqu’à la fermeture du canal. Disons qu’A et B déposent 10 BTC chacun, si A veut envoyer 2 Bitcoins à B il doit envoyer une promesse de transfert à B. Si le canal est ouvert, B pourra ainsi récupérer la propriété de 12 BTC et A de 8. B a donc bien récupéré 2 BTC via ce canal de paiement. Le canal reste ouvert jusqu’au moment où un ou deux des acteurs souhaitent récupérer ses BTC sur son portefeuille personnel. Une fois le canal fermé, une seconde transaction est inscrite sur la blockchain. Cette dernière relatant l’intégralité des transactions réalisées à travers le canal de paiement.

Amanda Nguyen
Custom Service Manager

• Publié

Voir plus d'articles de cet auteur